Mystérieuses règles rouges

Enfin un livre sur les règles

« Le grand mystère des règles » ! C’est le titre de l’ouvrage de Jack Parker que je conseille à toutes celles et tous ceux que les règles intriguent…

Détaillé, pratique, il explique de manière claire et ludique d’où viennent nos règles et comment s’organise notre cycle menstruel. Il passe également en revue l’histoire des règles et la perception que l’on en a depuis la nuit des temps. Perception plutôt très négative en général… Que cela soit du côté des femmes ou des hommes d’ailleurs.

Dans certaines régions du monde, des femmes ont même l’obligation de s’isoler dans des conditions dangereuses pour leur santé et pour leur vie car considérées comme impures durant cette période sanglante de leur cycle naturel…

Mais sans règles, pas de fertilité, sans fertilité, pas d’êtres humains sur Terre… Les règles indispensables pour donner la vie, alors pourquoi sont-elles considérées comme sales, dégoutantes, honteuses voire angoissantes ?

Et les règles pendant les rapports sexuels ?

Vous n’avez jamais tiqué en voyant une publicité pour les protections hygiéniques féminines colorées en…bleu ? Il est évident que les publicitaires cherchent à masquer la couleur naturelle des règles : rouges. Ou marrons lorsqu’on est en début ou fin de cycle.

Est-ce donc cette couleur qui risque de tâcher, de salir, qui effraye tant d’entre nous lorsqu’il s’agit de faire l’amour pendant nos règles ? Nos partenaires masculins qui n’ont pas l’habitude de voir ce sang pourraient-ils être rebutés ? Voire nous rejeter ? Peut-être que c’est aussi cela que l’on craint. L’odeur peut également nous mettre mal à l’aise. Finalement, nous considérons souvent nos règles comme tellement inhérentes à notre condition féminine (la partie de notre condition qui n’est pas la plus rigolote certes mais qui fait partie de nous pour autant !)… qu’elles ne devraient surtout pas être partagées !

Alors si pour vous, faire l’amour pendant les règles n’est pas envisageable, renoncez ! Et prévenez gentiment votre partenaire que… vous avez vos règles, tout simplement. Il serait dommage d’entretenir le tabou en inventant mille excuses pas toujours très crédibles. Et n’hésitez pas à lui dire que vous :

  • Ne voulez pas tâcher les draps
  • Avez peur d’en retrouver sur votre corps, son corps, le lit, le lieu où vous êtes…
  • Ne parvenez pas à vous détendre suffisamment pour vous laisser aller au plaisir de la sexualité
  • Toute autre raison qui vous semble valable

Mais si vous êtes à l’aise avec ces sécrétions naturelles et qui ne sont pas sales (seulement un peu tâchantes il est vrai… néanmoins le sang se lave très bien dans une eau à température ambiante et en frottant préalablement le support tâché avec du savon de Marseille), alors prenez le temps d’en discuter avec votre partenaire. Ne lui forcez pas la main si lui-même n’est pas à l’aise. Il en a le droit et le but n’est pas de lui faire peur (certaines personnes craignent la vue du sang) ni de le dégoûter (ce dont nous n’avons pas l’habitude peut provoquer ce genre de réactions). S’il est d’accord, alors pourquoi vous priver de rapports sexuels pendant vos règles ? Une serviette pour protéger les draps ou un lieu qui conviendra à tous les deux (la douche se révèle pratique puisqu’on peut nettoyer facilement !) et profitez-en !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.