L’éjaculation rapide : qu’est-ce que c’est ?

L’éjaculation rapide touche beaucoup d’hommes mais ce qu’ils ne savent parfois pas, c’est qu’elle est parfaitement normale et même un avantage de l’évolution.

En effet, éjaculer rapidement, c’est être sûr d’avoir le temps de procréer et donc de transmettre ses gènes, ce qui est l’objectif ultime de la survie de l’espèce. L’éjaculation prématurée est aussi un réflexe et ne peut donc pas être contrôlée comme certains mauvais magazines le laissent pourtant croire ! Seule l’excitation sexuelle peut être contrôlée et ce, par un apprentissage de certaines techniques.

Nous verrons dans un prochain article quelles sont ces techniques. Il existe en fait 4 processus principaux à connaître pour apprendre à gérer son excitation sexuelle : la respiration, les tensions musculaires, les mouvements, le rythme. Mais avant toute chose, il est primordial de repérer ce qui se passe lorsqu’on est excité. Le plus souvent, l’homme a plusieurs stratégies dans son chapeau et il espère grâce à elles, éjaculer moins rapidement. Ainsi, il :

  • pense à autre chose pendant la pénétration
  • peut se pincer pour distraire son attention
  • arrête de respirer quelques secondes
  • ferme les yeux
  • compte de 100 à 0 dans sa tête…

Il fait en fait preuve d’une grande inventivité… qui se solde le plus souvent par un échec. Car plus l’homme est déconnecté de ses sensations physiques et donc de son excitation sexuelle au moment où il la ressent, moins il la contrôle. C’est aussi simple que cela… mais dans les faits, pas évident à mettre en pratique ! Attention donc au cercle vicieux :

  • j’éjacule trop vite par rapport à ce que je souhaiterais / ma partenaire souhaiterait
  • j’essaye de tout faire pour éjaculer moins rapidement et essaye de penser à tout sauf à mon excitation
  • j’éjacule encore plus rapidement car je ne contrôle pas du tout mon excitation
  • je crains d’éjaculer encore plus rapidement la prochaine fois
  • je suis anxieux à l’idée d’éjaculer rapidement pendant ce nouveau rapport
  • j’essaye de tout faire pour éjaculer moins rapidement

Une première suggestion messieurs : La prochaine fois que vous vous masturberez (pensez pour cela à ne pas être dérangé afin de le vivre le plus sereinement possible mais n’hésitez pas non plus à en discuter avec votre partenaire si vous vous sentez à l’aise pour le faire) :

  • Observez ce qui se passe dans le corps : sensations physiques, respiration, tensions musculaires, mouvements, rythme / rapidité…
  • Observez aussi ce qui se passe dans la tête : pensez-vous à certaines choses en particulier (« il ne faut pas que j’éjacule », « il faut que je me concentre sur autre chose »…) ?
  • Observez les émotions qui surgissent : anxiété, agacement, frustration, crainte, empressement…

Nous verrons dans un prochain article quelles méthodes concrètes vous pouvez mettre en place pour apprendre à mieux contrôler votre excitation sexuelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.